Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) - Ille et Vilaine (35)
  • Mai 1968, nous continuons le combat !

    REUNION - DEBAT
    vendredi 30 mars à 20h, SAINT-MALO, mairie annexe de Paramé
    avec la participation d’Alain Krivine

    Depuis quelques semaines, Mai 68 ré-occupe la scène médiatique.
    C’est l’occasion pour nous de rappeler, sans nostalgie ni suffisance, ce que représenta cette grande vague révolutionnaire internationale et cette grève générale massive en France portée par une contestation inédite de la jeunesse contre l’ordre social et politique.

    Notre courant politique, dont le développement est largement lié à cette période, n’entend pas la commémorer en « ancienNEs combattantEs ». Il souhaite simplement contribuer à la transmission de cette formidable expérience aux nouvelles générations. Loin de se résumer à une révolte de la jeunesse étudiante, comme veulent le faire croire certains, Mai 68 a été une période de bouleversement dans de multiples domaines de la société et de politisation accélérée. Cette vague a concerné non seulement celles et ceux qui y ont participé directement, mais aussi dans les années 70 et 80, toutes les générations qui aspiraient à autre chose qu’à la politique d’union de la gauche. On peut raisonnablement penser que dans le contexte actuel, Mai 68 peut encore être une source d’inspiration pour de plus jeunes, mais aussi l’occasion pour de moins jeunes de tirer des bilans d’une séquence politique qui a vu de profonds bouleversements.

    C’est pourquoi, notre comité NPA du pays malouin a décidé d’organiser cette réunion-débat. La participation d’Alain Krivine qui fut l’un des acteurs directs de cette période et qui a l’inverse de nombre de ses contemporains, est demeuré fidèle à ses engagements, nous paraissait le mieux à même d’en parler et de dire en quoi, aujourd’hui, notre courant politique, continue le combat.