Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) - Ille et Vilaine (35)
  • Notre-Dame-des-Landes : Restons mobilisés et faisons résonner les chants de nos bâtons !

    Convergeons Tous et Toutes vers Notre-Dame-des-Landes le 8 Octobre 2016

    En fin de semaine (14/09/2016) deux arrêtés de la préfecture de Loire-Atlantique vont permettre à Aéroports du Grand Ouest (AGO, filiale de BTP Vinci) de capturer, transférer et détruire le campanol (rongeur protégé des zones humides) pour pouvoir commencer les travaux de la l’aéroport et des infrastructures attenantes (route…).
    Dans le même temps, le gouvernement continue à vouloir passer son grand projet en force, en mobilisant gendarmes et CRS pour se préparer à une intervention comme le révèle la presse locale (Presse Océan) : « plusieurs compagnies de gendarmes mobiles ont reçu l’ordre de geler les permissions pour octobre ». Le groupe Vinci n’est pas en reste en recrutant pour la mi-octobre, des maîtres-chiens privés pour constituer sa propre force sécuritaire.
    Le gouvernement Hollande Valls a choisi clairement le camp de Vinci avec, entre autres, sa démocratie de façade (referendum de juin 2016), ses arrêtés préfectoraux et ses préparatifs pour évacuer les opposants à l’aéroport NDDL.

    Toujours et encore, il faut s’opposer aux projets écologiquement et économiquement aberrants !
    Ces grands projets nuisibles sont faits pour concéder aux capitalistes, ici BTP Vinci, des profits importants en siphonnant l’argent public par le biais de conventions avec l’Etat. A aucun moment, ces projets, dont celui de l’aéroport de Notre Dame des Landes, ne prennent en compte les besoins du plus grand nombre pour se déplacer, les effets sur les populations (déplacements et expulsions) et sur l’environnement (pollution, nuisances sonores,…). Seul l’arrêt du capitalisme est la solution pour stopper la croissance destructrice, dont celle de l’aérien.

    Amenons nos bâtons pour les mettre dans les rouages de ce projet inutile ! Empêchons la construction de cet ayraultport !
    A l’initiative de l’ensemble du mouvement d’opposition au projet d’aéroport, la « Manif – Construction – Fête » du samedi 8 octobre montrera à nouveau notre volonté commune d’empêcher toute agression contre la ZAD et tout démarrage des travaux.