Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) - Ille et Vilaine (35)
  • Quelques enseignements du second tour de la présidentielle dans le pays malouin .

    La participation chute de plus de 1000 voix à Saint-Malo ville et plus de 3000 voix sur la circonscription.
    Le vote nul et blanc progresse de plus de 2500 voix à Saint-Malo ville et plus de 7000 voix sur la circonscription.
    Au total, on peut donc conclure que plus de 4.000 malouinEs et plus de 10.000 électeur-trices de la circonscription qui s’étaient exprimés au 1er tour, se sont refusés à apporter leurs suffrages à l’un ou à l’autre des candidatEs sélectionnés au 1er tour. Ca fait quand même 13% des votants du 1er tour ! Parmi ceux-ci, n’en doutons pas, il y a un fort contingent d’électeur-trice-s de gauche.

    Certes Le Pen est éliminée mais le FN progresse néanmoins sensiblement partout : + 1794 voix à Saint-Malo ville (21,92% des exprimés contre 12,81% au 1er tour !), + 5404 voix dans la circonscription (26,53% des exprimés contre 16,20% au 1er tour !) avec 34,60% pour le canton de Dol et deux communes au dela des 40%...(Baguer Pican et Miniac-Morvan).

    C’est dire si la lutte contre les thématiques du Front National et en particulier les thèmes sociaux qui vont être à nouveau impactés par les politiques régressives qu’a promis, Macron sont à l’ordre du jour.

    On peut penser que ces sujets seront au cœur des luttes sociales qui se développeront dans les temps à venir, car manifestement les élections n’auront rien régler dans ce domaine . On peut aussi espérer qu’ils soient repris lors de la campagne législative qui va s’ouvrir. Il appartient à la gauche radicale de le faire, mais on voit bien que l’espace politique est réduit et que toute initiative en ordre dispersé mènera à l’échec.