Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) - Ille et Vilaine (35)
  • Samedi 19, nouvel acte de la mobilisation des Gilets jaunes, dans Rennes en état de siège !

    2 à 3000 manifestant.es ont tenté de se faire entendre dans les rues de Rennes le samedi 19 janvier. Un grand nombre de personnes venues de toute la Bretagne ont ainsi découvert l’ambiance des manifestations rennaises telle que nous la connaissons depuis quelques années maintenant : bouclage quasi-militaire du centre ville, gazage précoce de manifestant.es statiques qui attendent juste le départ d’une manif qui peine à se former, défilé sous tension, sur fond de sirènes hurlantes, de mouvements « de troupes » spectaculaires lâchant dans la ville des colonnes de camionnettes bleues ou blanches remplies de robocops, échauffourées au droit des ruelles accédant à l’hyper centre, affrontements sporadiques - avec malheureusement encore un blessé grave ! - et poubelles brulées... sans oublier le bruit lancinant de l’hélicoptère...

    Malgré tout, l’apparition d’un tracteur avec une remorque couverte de banderoles et de manifestant.es permet la mise en route d’un cortège sur le parcours maintenant classique des manifs via Bretagne et Liberté... Dans le cortège, l’expression des revendications reste difficile, tant la confusion reste totale, et la présence des flics massive... Pourtant, quelques tentatives de slogans émergent, quelques drapeaux syndicaux flottent au dessus des nuages de gaz, un drapeau rouge... Un grand nombre de militant.es habitué.es des mouvements sociaux plus classiques sont présent.es dans la manifestation, avec ou sans gilet, avec ou sans drapeau. On ne peut sans doute pas encore parler de jonction, mais l’on peut penser que c’est la voie à suivre, et que c’est de là que pourraient venir les forces permettant de franchir un cap dans l’affrontement nécessaire avec le pouvoir du président des riches !
    Alors, comme dit la chanson, « Puisque c’est ainsi nous reviendrons samedi ! »